samedi 23 décembre 2006

Le sommeil profond... une question essentiellement masculine?

4 jours... 4 dodos... 4 nuits entre-coupées... Je fantasme sur l'idée de dormir.... Dormir... rêver... me reposer. Avec mes petits amours malades, le sommeil est devenu une denrée rare. Très rare.

Mardi. Une nuit épouvantable. Éliane se réveille sans cesse.
Mercredi. Je rentre au travail mais je dois quitter d'urgence pour aller chercher ma cocotte (et le coco aussi évidemment) qui fait plus de 40 de fièvre.
Une nuit tout aussi difficle que la précédente. Éliane se réveille toujours autant.
Jeudi. Je ne vais pas au travail aujoud'hui.
11h - rendez-vous chez le médecin (Le rendez-vous est à Ste-Julie mais je me réveille à longueuil... je ne suis pas zombie du tout... non!
12h - Radiologie (J'entre seule avec les enfants dans l'ascenseur. Tout à coup, j'entends une voix d'homme derrière moi. Le monsieur a dû me prendre pour une folle... Je ne me suis jamais rendue compte que la porte s'est ouverte. Je ne suis pas endormie... mais non voyons!
La nuit qui suit... Sans commentaire...
Vendredi. Je dois aller travailler. J'ai épuisé tous mes congés. Maman! Au secours!

Le soir arrive... J'attends mon homme. Il est parti chez ses parents. J'appelle pour savoir si je l'attends avant de coucher les enfants. Il est parti.

Le commentaire de la belle-maman!
Il va pouvoir t'aider... il ne travaille pas demain!!! Ben voyons! C'est vrai!!! Je n'y avais pas pensé. Monsieur ne travaille pas demain! Il va pouvoir se lever! Ben voyons, pourquoi je n'y ai pas pensé. C'est vrai ça! Pourquoi je me levais cette semaine moi!? Je travaillais! J'aurais dont dû resté couché.

Mais au fond de moi je fantasmais déjà sur la nuit qui s'en venait. Même si je pense que même quand il travaille, il devrait se lever, là, il n'a AUCUNE excuse! Il allait se lever.

Ce matin, je peux vous assurer que c'est resté de l'ordre des fantasmes!
On couche les cocos à 20h15. Je n'ai pas fermé l'oeil avant 1h am (je dis fermer l'oeil...). Et j'ai du me lever au moins 30 fois avant de pouvoir m'endormir. Mon homme lui? Ben voyons! Il dormait bien trop dur!

Moi : Toc toc...
Lui : Hein?!!! Quoi? Qu'est ce qu'il y a?
Moi : Éliane pleure!
Lui : bahhh...
Moi : Ben va la voir!
Lui : Ronnnnnpichhhu.... (ronflements)
Moi : Toc toc...
Lui : Hein?!!! Quoi? Qu'est ce qu'il y a?
Moi : Éliane pleure!
Lui : bahhh...
Moi : Ben va la voir!
Lui : Ronnnnnpichhhu.... (ronflements)
Moi : Toc toc...
Lui : Hein?!!! Quoi? Qu'est ce qu'il y a?
Moi : Éliane pleure!
Lui : bahhh...
Moi : Ben va la voir!
Lui : Ronnnnnpichhhu.... (ronflements)
Moi : Toc toc...
Lui : Hein?!!! Quoi? Qu'est ce qu'il y a?
Moi : Éliane pleure!
Lui : bahhh...
Moi : Ben va la voir!
Lui : Ronnnnnpichhhu.... (ronflements)
Moi : Toc toc...
Lui : Hein?!!! Quoi? Qu'est ce qu'il y a?
Moi : Éliane pleure!
Lui : bahhh...
Moi : Ben va la voir!
Lui : Ronnnnnpichhhu.... (ronflements)

Ah... laisse faire!

Et ce matin... il ne se rappelle pas de grand chose... Dormir dur... moi je ne connais pas ça... Mais c'est vraiment une belle excuse pour ne pas se lever!!!!
Sans rancune mon homme... je t'aime pareil :)

1 commentaire:

Nathalie (famille1999) a dit…

Ouf... ça sonne tout à fait comme par chez-nous... Je pense que les hommes sont génétiquement modifiés pour ne pas se réveiller quand nous on l'est... MDR Le mien, une fois que j'étais tellement "knock out" que je n'entendais plus rien, il s'est miraculeusement mis à entendre les filles pleurer et à se lever. ;D

J'espère que les choses vont se replacer rapidement pour vous autres! Bonne chance!